campagne de vaccination covid 19

À noter :

  • les informations relatées dans cet article peuvent être modifiées à tout moment en fonction de l’évolution de la crise sanitaire du Covid-19,
  • tous ceux qui ont été vacciné doivent continuer à respecter scrupuleusement les gestes barrières (port du masque, lavage des mains, distanciation sociale, isolement en cas de contact avec une personne positive ou d’apparition de symptômes).

Gratuite, la vaccination constitue une arme capitale pour lutter à long terme contre l’épidémie de Covid-19.

Vaccin covid flyer FALC (Document pdf de 1,65 Mo)


Le calendrier

Aller vers la vaccination de tous les Français

  • Toutes les personnes âgées de 12 ans et plus peuvent désormais se faire vacciner.
  • La vaccination est rendue obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap). Des contrôles seront opérés et des sanctions seront prises à partir du 15 septembre.
  • Des campagnes spécifiques de vaccination seront mises en place pour les collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée.
  • Une campagne de rappel sera instaurée pour les premiers Français vaccinés dès les premiers jours de septembre.
  • Les tests PCR seront rendus payants à l’automne sauf en cas de prescription médicale.

Extension du pass sanitaire à plusieurs lieux accueillant du public :

  • 21 juillet : tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes ;
  • 9 août : cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.

Foire aux questions et infographies sur la vaccination

Actuellement, 4 vaccins sont autorisés en France (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Janssen/ Johnson & Johnson). Chacun a des propriétés de transport et de conservation différentes, qui conditionnent les lieux où ils peuvent être administrés. Au regard des informations disponibles sur chacun de ces vaccins, la Haute autorité de Santé a par ailleurs formulé des avis qui ont conduit à proposer à chaque population ciblée le vaccin le mieux adapté à ses caractéristiques, et en particulier à son âge.


Comment se faire vacciner

Afin de faciliter le recueil de consentement des personnes présentant des troubles cognitifs, une fiche donne des explications en FALC.

Dans l’un des 29 centres de vaccination Covid-19 à Paris

Les centres de vaccination sont accessibles uniquement sur rendez-vous en fonction de l’arrivée progressive des doses de vaccins fournies par le Gouvernement, pour les personnes éligibles à la vaccination :

  • par Internet en s’inscrivant en ligne soit sur Santé.fr mis en place par les autorités sanitaires, soit sur la plateforme privée Doctolib
  • par téléphone en contactant soit le numéro vert national 0 800 009 110 tous les jours de 6 h à 22 h qui oriente vers le standard du centre le plus proche de son domicile ou qui permet d’obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous, soit le 39 75 de 8 h 30 à 18 h du lundi au vendredi. Les opérateurs prennent directement rendez-vous sur Internet ou contactent directement un centre de vaccination local.

Pour toute question médicale sur le vaccin, les personnes sont invitées à consulter leur médecin traitant.

En savoir plus sur la vaccination à Paris

Au vaccinodrome porte de Versailles

La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, la Préfecture de police, l’Agence régionale de santé d’Île-de-France, en collaboration avec la Ville de Paris et la Croix-Rouge française, ont ouvert un vaccinodrome, au sein du parc des expositions de la Porte de Versailles.

En savoir plus

Chez un professionnel de santé

Chez un pharmacien ou un médecin de ville sur prescription médicale (médecin généraliste, médecin spécialiste, ou médecin du travail) pour les publics âgés de plus de 55 ans éligibles au vaccin AstraZeneca et Janssen (Johnson et Johnson).

Dispositifs pour « aller vers » les Parisiens

La Ville de Paris en partenariat avec l’Assurance Maladie de Paris propose des dispositifs de proximité « d’aller vers » pour les habitants des quartiers populaires parisiens qui rencontrent des difficultés d’accès à la vaccination malgré leur éligibilité.
Ce dispositif est aussi déployé en direction des personnes âgées isolées qui n’ont pas la possibilité de se rendre seule dans les centres de vaccination.

Dispositifs « ramener vers » la vaccination

Il est apparu nécessaire de se rapprocher au plus près des publics éloignés de l’accès aux soins, afin de les « ramener vers » les centres de vaccination.
Des actions de sensibilisation et d’accompagnement sont mises en places à l’attention des publics en situation de précarité :

  • personnes en situation de rue
  • personnes hébergées en Foyers de Travailleurs Migrants et en résidences sociales
  • personnes hébergées dans des structures d’accueil d’urgence

Ces personnes peuvent bénéficier d’ un bon de vaccination comportant l’adresse du centre le plus proche leur permettant d’aller se faire vacciner sans rendez-vous.

Pour tous les jeunes de l’Aide sociale à l’enfance (ASE)

Tous les jeunes de l’ASE âgés de 12 à 21 ans vont pouvoir se faire vacciner. L’ASE doit au préalable recueillir l’accord des mineurs et les autorisations nécessaires (des parents, de l’ASE ou du juge des enfants). Les mineurs souhaitant se faire vacciner seront systématiquement accompagnés par les éducateurs référents de leur structure d’accueil.

Le suivi de la vaccination

L’injection intramusculaire sera suivie d’un temps de repos d’une durée de 15 minutes, afin de pouvoir vérifier l’absence de toute réaction.

Tout effet indésirable apparu à la suite d’une vaccination peut être signalé aussi bien par la personne elle-même que par un professionnel de santé sur signalement-sante.gouv.fr.

La MDPH de Paris

Publié : 13 juillet 2021

Dernière mise à jour : septembre 2021