© Joséphine Brueder / Ville de Paris

La Ville de Paris dispose d’un réseau important de lieux qui permettent d’effectuer, près de chez vous, un test de dépistage, outil efficace pour mieux lutter contre l’épidémie de coronavirus.

En complément des laboratoires privés, la Ville de Paris, en lien avec l’Agence régionale de santé et la Caisse primaire d’assurance maladie, a mis en place six centres de dépistage et de diagnostic gratuit, pour faciliter l’accès aux tests à tous, y compris aux personnes non affiliées à la sécurité sociale. Elle organise aussi des interventions mobiles pour aller au plus près des Parisiens et des Parisiennes, notamment dans les quartiers prioritaires.

Pour qui ?

  • Les personnes présentant des symptômes
  • Des personnes cas contacts confirmés
  • Tout public nécessitant un test (personnes exposées à un risque, contacts de personnes vulnérables, groupe de personnes si suspicion de clusters).

Où se faire dépister ?

Dans un des 6 centres de dépistage de la Ville de Paris
Les centres de dépistage et de diagnostic de la Ville de Paris assurent des tests PCR.
L’accès est gratuit et sans rendez-vous du lundi au samedi. Ils reçoivent le matin les personnes prioritaires et l’après-midi le tout public.
  • Les personnes prioritaires sont les personnes présentant une ordonnance, un mail ou un sms de l’ARS ou de la CPAM, une carte professionnelle ou un bulletin de salaire pour les professionnels de santé, d’aide à domicile et les personnels des écoles de la maternelle au lycée
  • Le tout public inclut toute personne souhaitant se faire dépister sans aucune condition d’accès
  • Les mineurs doivent être accompagnés d’un parent ou présenter une autorisation parentale. Le centre de dépistage du 19arrondissement propose des tests pédiatriques à partir de 3 mois. Les cinq autres centres réalisent des tests sur des enfants à partir de 7 ans.

Dans un laboratoire, un centre de santé, un cabinet médical, une pharmacie

En dehors des 6 centres de dépistage de la Ville de Paris, des laboratoires d’analyses médicales, des centres de santé municipaux ou associatifs, des cabinets médicaux et des pharmacies proposent également des tests de dépistage sur rendez-vous. Les informations concernant ces structures ne sont pas exhaustives et peuvent évoluer. Il est recommandé de se renseigner par téléphone ou sur les sites Internet avant de s’y rendre.

Liste de tous les lieux avec le type de test possible

  • Les laboratoires d’analyses médicales (tests PCR, antigéniques, sérologiques)
  • Les pharmacies (tests antigéniques, sérologiques)
  • Les centres de dépistage et de diagnostic de l’Agence régionale de santé et de la Ville de Paris et autres centres de dépistage (tests PCR et antigéniques)
  • Les tentes de dépistage dans la rue Ville de Paris et AP-HP (tests antigéniques)
En complément, d’autres dispositifs permettent un accès facilité au dépistage :
  • Les centres COVISAN (sur orientation d’un professionnel de santé, tests PCR, consultations médicales et aide à l’isolement)
  • Les Centres de santé de la Ville de Paris (tests PCR, antigéniques, sérologiques et suivi médical)
  • Autres dispositifs de dépistage : AP-HP, maisons de santé, centres de santé, médecins et infirmiers libéraux (tests PCR, antigéniques, prise en charge médicale)
  • Dépistages hors les murs (foyers, EHPAD…) (tests PCR et antigéniques)
Retrouvez la liste des lieux de dépistage par arrondissement selon leurs horaires d’ouverture sur paris.fr.
  • Se munir si possible de sa carte vitale.
  • Dépistage gratuit y compris pour les non assurés sociaux.

Types de test

Test virologique PCR

Si vous présentez des symptômes évocateurs de la Covid-19, si vous êtes identifié comme cas contact.
  • Le test virologique PCR est ouvert à tous sans prescription médicale et constitue le test de référence. Il est entièrement remboursé. Toutefois, afin de garantir des délais de retour des résultats rapides, les personnes présentant des symptômes évocateurs de la Covid-19, les personnes identifiées comme cas contact, les professionnels de santé ou médico-sociaux intervenant à domicile ainsi que les professionnels exerçant dans les établissements scolaires sont prioritaires.
  • Il nécessite un prélèvement naso-pharyngé par écouvillonage. Un test peut être positif s’il est réalisé 2 à 3 jours avant le début des symptômes et en général jusqu’à 7 ou 10 jours après leur apparition.
  • Les résultats sont transmis normalement dans un délai de 24 à 48h.

Test rapide antigénique (TRA)

Si vous présentez des symptômes, dans un délai maximal de 4 jours après leur apparition ou si vous n’avez pas symptôme.
  • Comme le test PCR, le test antigénique est réalisé à partir d’un prélèvement naso-pharyngé par écouvillonnage. Le résultat est disponible en 15-30 minutes seulement.
  • Le test antigénique est un peu moins sensible que le test PCR (raison pour laquelle il n’est pas indiqué au-delà de 4 jours après l’apparition des symptômes pour les personnes qui en présentent) mais il est suffisamment fiable et a été approuvé par les autorités sanitaires en complément des tests PCR.
  • Le test antigénique est entièrement remboursé par l’Assurance maladie.

Test sérologique

Si vous voulez savoir si vous avez été infecté par le virus dans le passé.
  • Le test sérologique permet, grâce à un prélèvement sanguin, de détecter la présence d’anticorps de classes IgM et IgG, spécifiques au SARS-CoV-2. Ainsi, on peut connaître le statut immunitaire d’une personne et savoir si elle a été infectée par le virus dans le passé.
  • Contrairement aux tests virologiques, les tests sérologiques ne sont pas utilisés pour le dépistage de la Covid-19.
  • Par manque de recul sur l’évolution de nos capacités de défense, les données scientifiques ne permettent pas à ce stade de conclure sur le niveau d’immunité acquis lorsque des anticorps sont présents dans l’organisme. Par ailleurs, la disparition des anticorps au-delà d’une certaine durée (4 mois en moyenne) fait qu’on ne peut pas considérer être définitivement et complètement protégé contre la Covid-19 quand on a déjà été malade.
  • À ce stade, le test sérologique n’est pas remboursé par l’Assurance maladie.

Test salivaire

Une campagne de tests salivaires est effectuée dans les écoles parisiennes.

Moins invasif que le prélèvement nasopharyngé, ce test consiste à déposer de la salive dans un flacon qui est ensuite analysé en laboratoire. Les enfants de moins de 7 ans sont accompagnés par un personnel formé, sous la surveillance sur site d’un médecin ou d’une infirmière scolaire. Ils sont testés après avoir obtenu le consentement de leurs parents.

Autotest

Depuis le 12 avril, les autotests sont disponibles dans les pharmacies.

Il s’agit de tests antigéniques par prélèvement nasal que l’on peut réaliser à domicile sans l’assistance de personnel de santé. Le prélèvement s’effectue à l’aide d’un écouvillon adapté et le résultat est disponible en 15 à 20 minutes.

Pour les salariés de services à domicile et de particuliers employeurs et accueillants familiaux de personnes âgées et des personnes en situation de handicap, des autotests seront dispensés gratuitement en pharmacies aux :

  • Salariés de services à domicile intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap (SAAD, SPASAD, SSIAD, SAVS, SAMSAH, SESSAD)
  • Salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap pour des actes essentiels de la vie
  • Accueillants familiaux accompagnant des personnes âgées ou en situation de handicap.

Ces autotests sont réservés au dépistage chez les personnes asymptomatiques. Une utilisation une à deux fois par semaine, est recommandée pour les autotests. Le volume d’autotests délivré est égal à 10 autotests par mois et par professionnel concerné.

En savoir plus

La MDPH de Paris

Publié : 14 avril 2021

Dernière mise à jour : avril 2021