traversée passage piétons avec chien guide
© école de chiens-guides pour aveugles et malvoyants de Paris

L’école a formé et remis gratuitement 1000 chiens-guides depuis sa création en 1987. Grâce à son chien et à un accompagnement personnalisé effectué par l’école, le déficient visuel peut se déplacer avec plus d’autonomie et mener une vie inclusive.

L’école comporte deux sites :

  • l’école de Paris, située dans le 12ème arrondissement, en bordure du bois de Vincennes
  • le centre d’élevage et d’éducation Jacques Bouniol inauguré en septembre 2015 à BUC dans les Yvelines, qui est aussi la nurserie.

Quel est le cursus du chien-guide ?

nursery
© école de chiens-guides pour aveugles et malvoyants de Paris

Le futur chien-guide voit le jour à la nurserie. Il y restera jusqu’à ses 3 mois.

Il est ensuite confié à une famille d’accueil pendant environ 10 mois. Sa mission consiste à la fois à lui apprendre à être propre, à obéir à l’appel de son nom, aux ordres « assis/couché/debout », à marcher au pied, à refuser la nourriture qui lui est offerte par autrui, mais surtout à le socialiser en le confrontant à différentes situations. La famille est accompagnée par des éducateurs, et en cas de besoin, le chiot peut revenir quelques jours à l’école.

Ensuite, il réintègre l’école durant 6 mois pour apprendre son travail de guidage avec un éducateur. Il doit être apte à prendre des initiatives, à appréhender les dangers qu’il fera éviter à son futur maître. En fin de parcours, il reçoit le certificat d’aptitude à guider.

sortie de métro avec chien guide
© école de chiens-guides pour aveugles et malvoyants de Paris

Un stage de remise est organisé. Au moins 2 chiens sont présentés au futur maître. Le choix se fait en fonction de la symbiose qui s’établit et prend en compte des critères tels que l’allure de marche, la taille, la nature des trajets, etc… Lors de la 1ère partie, qui se déroule pendant 2 semaines à l’école, le maître s’approprie progressivement les techniques du nouveau mode de déplacement, acquiert de nouvelles prises de repères par rapport aux obstacles. Ce travail se fait à la fois dans les rues, les transports, les boutiques etc… pour couvrir le plus largement possible l’ensemble des déplacements du quotidien. La dernière semaine s’effectue au domicile du maître, afin que le chien puisse s’habituer à son nouvel environnement, toujours en présence d’un éducateur. Il se familiarise aussi aux différents trajets qu’il aura à parcourir. À noter, l’équipe reste disponible en permanence si le besoin s’en fait sentir.

Lorsqu’il atteint ses 8/9 ans, le chien est soumis à un bilan gériatrique, un examen vétérinaire approfondi et à une évaluation de ses capacités par un éducateur, pour déterminer le moment de sa mise à la retraite. Tout en bénéficiant d’un nouveau chien guide, le maître pourra le garder en tant que chien de compagnie jusqu’à son décès. Le chien peut aussi intégrer une famille de retraite bénévole.

Le chien appartient à l’association jusqu’à la fin de sa vie, elle peut prendre en charge le cas échéant les soins vétérinaires coûteux.

Comment faire une demande de chien-guide ?

Pour devenir maître d’un chien-guide :
Chaque demande est étudiée au cours d’un rendez-vous. Un comité d’attribution prend ensuite la décision. Pour obtenir une autonomie maximale, il est important de définir le bon profil du chien. Il faut répondre à certains critères : avoir une certaine expérience de la technique de déplacement à la canne blanche, savoir se repérer dans l’espace. Plusieurs séances de rééducation en locomotion et en orthoptie peuvent être prévues et s’échelonner sur plusieurs semaines ou mois.

Comment devenir bénévole ?

  • Pour devenir famille d’accueil :

Au cours d’une réunion d’information, un questionnaire permet de poser sa candidature. La famille s’engage à ce que le chiot ne reste pas seul plus de 2 heures, à avoir un ascenseur au-delà du 2ème étage, à se rendre à des réunions de travail une fois par mois, à remettre le chiot à l’école durant une semaine tous les deux mois.

  • Pour devenir famille de retraite, il convient de contacter l’école.

Quelles sont les races retenues pour devenir chien-guide ?

chien guide
© école de chiens-guides pour aveugles et malvoyants de Paris

Afin d’apporter la réponse la plus personnalisée possible aux besoins des déficients visuels, l’école de Paris sélectionne plusieurs races. Leur point commun est d’être sociable et d’avoir une certaine taille (de 50 à 70 cm au garrot. On peut citer le retriever, le labrador, le golden, le flat coated, des bergers (allemand, suisse), le border collie, le barbet, le labradoddle (croisement entre le labrador et le caniche royal, pour obtenir un chien ne provoquant pas d’allergie aux poils) etc…

À savoir : les ressources de l’école sont essentiellement constituées par des dons et des legs, indispensables pour financer la mission sociale de l’association.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter l’école des chiens guide de paris.

École de chiens-guides pour aveugles et malvoyants de Paris
105, Avenue de Saint-Maurice
75012 PARIS
Tél : 01 43 65 64 67

title="vidéo Youtube">

 

title="vidéo Youtube">

 

La MDPH de Paris

Publié : 6 février 2019

Dernière mise à jour : février 2019