École inclusive

Dans chaque inspection académique, une cellule d’écoute et de réponse du service départemental École inclusive est mise en place en complément de la cellule nationale Aide handicap École, pour davantage de proximité dans les réponses. Ces cellules locales ont deux objectifs :

  • d’une part, informer les familles sur les dispositifs existants et sur le fonctionnement du service public de l’École inclusive
  •  d’autre part, répondre aux familles sur le dossier de leur(s) enfant(s) avec un objectif affiché de réponse aux demandeurs dans les 24 heures suivant l’appel.

Depuis le 1er juillet, un numéro vert unique est disponible : 0 805 805 110 (service gratuit + prix d’un appel).

En parallèle, celui de la cellule Aide Handicap École reste actif via le 0 800 730 123 (n° vert accessible aux personnes sourdes et malentendantes).

Protocole sanitaire des écoles et établissements scolaires

En date du 26 août 2020, Jean-Michel Blanquer a présenté la nouvelle version du protocole sanitaire mis en place dans les établissements scolaires lors de la conférence de presse annuelle de la rentrée.

Cette nouvelle version de six pages évoque la mise en place d’un plan sanitaire pour assurer la protection de tous dans les écoles, les collèges et les lycées.

  • Port du masque

“Le port d’un masque ‘grand public’ est obligatoire pour les personnels en présence des élèves et de leurs responsables légaux ainsi que de leurs collègues, tant dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs.”

“Pour les élèves des écoles maternelles le port du masque est à proscrire ; pour les élèves des écoles élémentaires, le port du masque n’est pas recommandé mais des masques sont à disposition pour équiper les enfants présentant des symptômes dans l’attente de leur départ de l’école ; pour les collégiens et les lycéens, le port du masque ‘grand public’ est obligatoire dans les espaces clos, ainsi que dans les espaces extérieurs. L’avis du médecin référent détermine les conditions du port du masque pour les élèves présentant des pathologies.”

Le décret du 10 juillet précise que « les obligations de port du masque (…) ne s’appliquent pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ».

À l’école, « l’avis du médecin référent détermine les conditions du port du masque pour les élèves présentant des pathologies ».

  • Distanciation 

“Dans les espaces clos (salles de classe, ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantines, internats, etc.), la distanciation physique n’est pas obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves, notamment dans les salles de classe et les espaces de restauration.”

“Dans les espaces extérieurs, la distanciation physique ne s’applique pas.”

  • Lavage des mains

“Le lavage des mains est essentiel. Il consiste à laver à l’eau et au savon toutes les parties des mains pendant 30 secondes. Le séchage doit être soigneux, si possible en utilisant une serviette en papier jetable, ou sinon en laissant sécher ses mains à l’air libre. Les serviettes à usage collectif sont à proscrire. À défaut, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique peut être envisagée. Elle se fait sous l’étroite surveillance d’un adulte à l’école primaire.”

“Le lavage des mains doit être réalisé, a minima : à l’arrivée dans l’école ou l’établissement ; avant chaque repas ; après être allé aux toilettes ; le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile. Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distanciation physique.”

  • Limitation du brassage des élèves

Quant à la limitation du brassage des élèves, celle-ci n’est plus obligatoire mais simplement recommandée. Au lycée, il est notamment conseillé d’éviter les brassages entre les différents niveaux.

  • Rôle des parents

Le protocole insiste sur l’importance du rôle des parents. Ceux-ci doivent s’engager à ne pas mettre leurs enfants à l’école, au collège ou au lycée en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille.

En cas de suspicion de COVID 19, si un enfant ou un personnel est malade, des tests seront automatiquement réalisés afin de remonter la chaine de contamination pour prendre des mesures d’isolement.

Dans le cas d’une infection confirmée, cela pourra conduire à la fermeture d’une classe ou même d’une école, après décision prise avec les autorités de santé.

Protocole sanitaire des écoles et établissements scolaires Année scolaire 2020-2021 (Document pdf de 903,63 Ko)
RECOMMANDATIONS POUR L’ACCOMPAGNEMENT EN MILIEU SCOLAIRE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP (Document pdf de 860,92 Ko)

Masques transparents

Masque Inclusif®Depuis la rentrée, le masque est devenu obligatoire pour tous les enseignants et les élèves à partir du collège. Ces masques rendent la compréhension extrêmement difficile notamment chez les personnes sourdes et malentendantes et notamment pour les plus petits, en plein apprentissage du langage et de la lecture.

Plus de 100 000 masques transparents équiperont bientôt les professeurs de maternelle et ceux qui ont un élève sourd dans leur classe.

La MDPH de Paris