AdvocacyLes Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) sont des lieux d’accueil, d’expression et de solidarité pour les personnes en souffrance psychique. Il en existe plus de 430 en France.

Nous avons visité celui de l’association Advocacy Paris Île-de-France : l’Espace convivial citoyen dans le 19ème, un des 15 GEM de l’association nationale. Plusieurs membres gestionnaires du GEM, dont Mme Paspatis Marina, présidente du GEM et de l’association nous ont accueillies.

L’Espace convivial citoyen est géré par l’association Advocacy Paris Île-de-France mais également par les adhérents eux-mêmes qui participent à la gestion du lieu et organisent les activités quotidiennes. Il a été créé en 2001, avant la création officielle des GEM par la loi du 11 février 2005 à laquelle a participé l’association Advocacy France.

Le GEM est ouvert du mardi au samedi. C’est un lieu de vie où l’on vient discuter, prendre un café, rompre la solitude ou participer à des activités. Participation des usagers, autogestion, empowerment, des mots qui prennent tous leurs sens au sein du GEM !

Plusieurs activités y sont proposées : gymnastique douce, danse, crochet, arts plastiques … Le planning est décidé chaque semaine par les adhérents eux-mêmes, qui animent également les ateliers. Il n’y a donc aucun animateur professionnel !

Des sorties à l’extérieur ou des voyages sont proposés – un groupe part à la Réunion dans les prochaines semaines dans le cadre de la recherche-action du Programme international pour la citoyenneté démocratique (PIECD) – et les adhérents peuvent effectuer des activités dans le centre voisin du GEM.

Un club des femmes a été mis en place au sein du GEM car peu de femmes voulaient participer aux activités extérieures et osaient prendre la parole. Le club leur permet de retrouver confiance en elles et d’être plus impliquées dans la vie du GEM.

Le GEM Espace convivial citoyen, bien que géré par les adhérents, comporte une présidente, une vice-présidente et un comptable qui s’occupent de tout le côté administratif.

Les 40 personnes adhérentes au GEM n’ont aucune obligation de s’y rendre tous les jours. Elles sont libres de venir quand elles le souhaitent, de manière régulière ou occasionnelle (1 ou plusieurs fois par semaine, une fois par mois…). Elles cotisent annuellement ou en s’engageant sur une activité en particulier.

Le terme « advocacy » signifie « soutien de la parole » : idée de droit, de plaidoyer et de prise de la parole pour se soutenir soi-même.

Mme Dutoit Martine a créé l’association Advocacy France en 1996, avec deux autres personnes, afin de donner la parole aux personnes discréditées et leur permettre d’accéder aux droits et aux recours en santé mentale (familles, personnes en situation de handicap, migrants …).

Mme Dutoit a ainsi contribué à la création des GEM en France et donc à l’Espace convivial citoyen, des lieux créés pour les personnes en situation de handicap psychique. Un historique passionnant mais complexe dont nous ont fait part Mme Dutoit et Mme Saint-Pé Marie Claude lors de notre rendez-vous : peer counseling, auto-support, recherche action (croyance dans les individus), empowerment.

Elles nous ont également expliqué que l’Espace convivial citoyen est un lieu de Ressources en Invention Sociales et Citoyennes (RISC). Les membres sont invités à rejoindre le ou les groupes pour lesquels ils se sentent en capacité d’offrir un savoir-être ou un savoir-faire.

Des pairadvocates
Le réseau en pratiques de pairadvocacy – des pairadvocates

L’association forme également des pairs à l’exercice de ce soutien, la pairadvocacy. Elle aide les personnes en souffrance psychique à (re) devenir des acteurs sociaux, à prendre la parole, à être entendus et reconnus comme responsables. La création de l’espace convivial citoyen agrée GEM en 2001 a été un terrain propice au cheminement vers la pairadvocacy. Le GEM reste très actif dans ce domaine en organisant des séances de formation qui se développent également à l’extérieur du GEM. En effet, l’association organise plusieurs formations (magistrats, CNAM…) par an. Elle adapte son programme de formation selon les besoins des personnes formées. 35 personnes ont été formées pour l’instant en France.

Les personnes qui font appel à l’association sont aussi bien des personnes en situation de handicap, que des familles ou encore des professionnels. Les problèmes de curatelle, de tutelle et d’hospitalisation sous contrainte sont les cas les plus fréquents de demande de consultation par l’association.


Espace Convivial Citoyen de Paris
5 place des fêtes 75019 Paris
01 46 07 18 18
advocacy.paris@free.fr

La MDPH de Paris

Publié : 25 juin 2019

Dernière mise à jour : octobre 2019