Après plusieurs années de combat associatif, les personnes sourdes, aphasiques et sourdaveugles peuvent désormais passer et recevoir gratuitement des appels téléphoniques dans la langue de leur choix pendant 1 h par mois, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 19 h depuis le 8 octobre 2018.

La loi pour une République numérique prévoit le développement du relais téléphonique en France à compter de cette date. Les opérateurs téléphoniques se conforment ainsi à cette loi adoptée en octobre 2016.

Il y a trois types d’appels : appels privés, appels vers les services clients et appels vers les services publics.

 

Pour les appels privés

La Fédération FFTelecoms, qui regroupe quinze opérateurs téléphoniques dont Altice SFR, Bouygues et Orange, a choisi la start-up française Roger Voice pour développer son application.

Quant à Free qui n’est pas affilé à la fédération FFTelecoms, il lance son propre service sous la forme d’une application disponible pour le moment sur le Play Store Google et prochainement sur Apple Store. Il est en partenariat avec l’entreprise DEAFI pour l’interprétariat.

Ce nouveau service doit inclure 1 h d’utilisation gratuite. À partir du 1er octobre 2021, ce sera 2 h , et en 2026, 5 h.

À l’heure actuelle, il n’existe que 500 interprètes en langue des signes, et un diplôme d’interprète pour les personnes aphasiques reste à créer. Ces postes d’interprète sont à pouvoir dans les années suivantes.

Pour les appels vers les services clients et les services publics

Depuis le 8 octobre 2018, les entreprises réalisant plus de 250 millions de chiffre d’affaires et les services publics doivent rendre accessible leur service sur 50% des horaires d’ouverture. À partir du 1er octobre 2026, les horaires d’ouverture devront être complètement accessibles.

Par exemple pour le service public, la Caisse des Allocations Familiales – CAF a mis en place un nouveau dispositif d’accueil téléphonique pour les sourds du lundi au vendredi de 9 h à 16 h 30. Les personnes sourdes et malentendantes peuvent contacter la CAF soit en langue des Signes soit par écrit en tchat soit en langage parlé complété.

La MDPH de Paris 

Publié : 7 novembre 2018

Dernière mise à jour : octobre 2019