En France, on estime que l’aphasie touche plus de 300 000 personnes et 30 000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Un quart des personnes aphasiques auraient moins de 65 ans. Il est question d’aphasie lorsqu’un individu a perdu totalement ou partiellement la capacité de communiquer par le langage, c’est-à-dire de parler ou de comprendre ce qui lui est dit. Ces conséquences peuvent entraîner une perte d’autonomie majeure et rendre nécessaire la présence d’aidants au quotidien.

Pour soutenir les aidants dans l’accompagnement de leur proche aphasique, la Fédération nationale des aphasiques de France (FNAF), le Collège français d’orthophonie (CFO) et la Société de neuropsychologie de langue française (SNLF) ont conçu un module de sensibilisation qui leur est spécialement dédié.

Ce module de sensibilisation permet à un plus grand nombre d’aidants d’avoir accès, gratuitement, à une session de présentation générale de l’action et des programmes “Mieux Communiquer” et “Mieux Vivre” auxquels vous pourrez vous inscrire si vous le souhaitez. Il s’agit de sensibiliser les aidants aux répercussions des handicaps de communication sur leur qualité de vie (répercussions psychosociales, cognitives, psychologiques…).

D’une durée de 1h05, il aborde plusieurs thématiques :

  • Les répercussions de l’aphasie, avec le Dr Bertrand Glize, Médecin MPR
  • Mieux communiquer, avec Françoise Garcia, Christelle Bolloré et Claire Sainson, orthophonistes
  • Mieux vivre, avec Valérie Bergua, psychologue
  • L’action de la Fédération Nationale des Aphasiques de France (FNAF), avec le Dr Jean-Dominique Journet, son
    président
  • Les aides sociales, avec Mme Annie Coletta, directrice de la MDPH du Calvados
  • Le témoignage d’une aidante, Mme Josye Moulin

Accédez au module

Publié : 27 janvier 2021

Dernière mise à jour : mars 2021