© Mairie de Paris

*Paris Musées a équipé plusieurs établissements de dispositifs innovants de médiation numérique et sensorielle.

Au Musée d’Art Moderne ont ainsi été installées des bornes accessibles dans les collections permanentes qui offrent des dispositifs interactifs de médiation avec diffusion sonore et des commentaires audio sur les oeuvres.

Le musée Bourdelle dispose quant à lui de tablettes numériques permettant la visite de l’appartement d’Antoine Bourdelle aux personnes en situation de handicap qui ne peuvent se rendre physiquement dans l’appartement : une photographie en 360° permet d’avoir une vue générale sur l’appartement avec treize points cliquables pour en savoir plus sur les oeuvres et objets présentés dans la pièce. Le musée s’est également vu doté d’une salle pédagogique adaptée consacrée aux matériaux et techniques de sculpture (« La sculpture sur le bout des doigts ») avec une table tactile pour reconstituer un moule à bon-creux et une sélection de bronzes originaux de Bourdelle sur plateau tournant à toucher pour une expérience visuelle et tactile.

Enfin, le Petit Palais propose une découverte du lieu et des oeuvres basée sur la multi-sensorialité par le biais d’outils visuels, tactiles, sonores et odorants (copie tactile d’une toile pour sentir la matière picturale et le geste de Claude Monet, maquette tactile pour découvrir les formes et matériaux du bâtiment, sept échantillons de matériaux, maquette et mannequin costumé pour se représenter un tableau hollandais du XVIIe siècle…

* extrait de la politique parisienne du handicap bilan juillet 2018 (Document pdf de 2,99 Mo)
et version word (Document docx de 1,66 Mo)