Cette exposition présente une série de portraits de personnes de tous âges, tous milieux, toutes professions, qui ont pour point commun de ne pas être dans la “norme”.

Pendant trois ans, Frédérique Deghelt, écrivaine, et Astrid di Crollalanza, photographe, ont donné image et parole à ceux qui ne sont généralement pas représentables, pas audibles, et que nous appelons « handicapés », sans jamais donner à ce mot une autre définition que celle d’un manque.

À travers 26 photographies et les textes qui les accompagnent, la photographe Astrid di Crollalanza et la romancière Frédérique Deghelt nous invitent à réfléchir sur notre rapport aux autres, à nous-même et à la beauté.