La compagnie Acajou est une compagnie inclusive basée à Paris et soutenue par la ville depuis 2009, pour le développement de propositions accessibles aux personnes en situation de handicap visuel – leur travail chorégraphique porte sur la place de la vue dans la danse et s’est donc construit et affiné avec les personnes mal et non-voyantes.

Ils accueillent systématiquement les personnes déficientes visuelles et étudient au cas par cas la possibilité de nous ouvrir à des personnes ayant un autre handicap (ils ne signent pas, et leurs propositions ne sont pas toujours dans des locaux accessibles aux PMR…).

Cette année, en partenariat avec l’association LDanse (Laure Daugé) et le studio Ménilacontretemps, la compagnie propose des ateliers autour du Coffret Giselle le samedi après-midi au rythme d’un samedi par mois entre novembre et avril : ateliers destinés à tout public, enfants (à partir de 6 ans) et adultes, bien, mal ou non-voyants. Une occasion unique pour découvrir ce chef d’oeuvre du ballet romantique et s’initier à la technique classique par le prisme du répertoire et d’un travail d’interprétation !

© Compagnie Acajou

Cycle Coffret Giselle 

Artistes intervenants : Delphine Demont, Laure Daugé (association LDanse)
Les samedis 29/02, 21/03 et 25/04 de 15 h à 18 h au studio Ménilacontretemps, 114 rue de Ménilmontant, métros Ménnilmontant (ligne 2, 11), Jourdain (ligne 11), Gambetta (lignes 2, 3), pour les familles (enfants à partir de 6 ans) et individuels

Animés par Laure Daugé et Delphine Demont, ces ateliers sont proposés autour d’un théâtre miniature, le Coffret Giselle, qui pose l’imaginaire comme inspiration première du mouvement.

Les reproductions des décors, des déplacements, des costumes et des attitudes de danse, permettent aux participants d’interpréter les différents rôles du ballet pour s’initier à la technique et aux enjeux de la danse classique.
Une sortie à l’Opéra de Paris pour assister au ballet est proposée en sus en février.

Tarifs : plusieurs formules proposées selon que l’on participe à un atelier ponctuel ou à l’ensemble du cycle, et que l’on vient seul ou en famille (tarifs dégressifs de 40 à 10€ l’atelier).
Adhésion en sus à l’association Ménilacontretemps.


La compagnie propose également des ateliers réguliers « danser sans (se) voir » .

Artistes intervenants : Delphine Demont, José Luis Pagés, et ponctuellement Fabien Monrose, Lola Atger, Inès Herndandez
le mardi de 19 h à 21 h à Micadanses (15 rue Geoffroy l’Asnier, métro Saint-Paul ligne 1, ou Pont Marie ligne 7) pour les personnes majeures.

Animés par deux danseurs, ces ateliers explorent les liens entre l’affinement de ses perceptions internes et sensorielles d’une part, et la façon dont ces perceptions peuvent devenir des moteurs pour le mouvement. Ils invitent à bousculer ses habitudes afin de se laisser surprendre par soi-même et par les autres.

Depuis 2017, cet atelier accueille des étudiants de Paris 1 et Paris 4 en partenariat avec ces universités.

Tarifs : 1er atelier offert puis 120€ la carte de 10 ateliers (non nominative) ou 15€ l’atelier à l’unité.
Adhésion de 15 ou 20€ à Acajou.


Contact : Delphine Demont, Chorégraphe
Acajou, danser sans (se) voir
06 28 34 66 50